Base hélicoptère de la sécurité civile de Lyon

L'EC-145

L'EC-145 est la version C2 du BK-117, il a effectué son premier vol le 12 juin 1999. Cet hélicoptère de sauvetage des plus modernes du monde a été conçu afin de satisfaire à la demande de la Sécurité Civile et de la Gendarmerie en vue de remplacer les alouette III. Ce renouvellement de la flotte de la sécurité civile a été également motivé par les nouvelles normes européennes qui interdisent le survol des zones urbaines par des hélicoptères mono-turbine.

L'EC-145 F-ZBQE de la Sécurité Civile de Lyon le 15/08/2007 (Photo Axel Dagallier)

Cet hélicoptère multi-missions est une évolution commune de l'EC-135 et du BK-117: la partie avant pour l'EC-135 et la partie arrière pour le BK-117.

L'EC-145 dispose des derniers équipements technologiques : GPS, écrans LCD, pilote automatique 3 axes, treuil de 90 m avec dispostif d'éclairage et affichage de la longueur de câble déroulé, etc. La capacité de vol IFR (Instrument Flight Rules) et l'emploi de JVN (Jumelles de Vision Nocturne) permettent le vol tout temps et de nuit.

Détails du tableau de bord de l'EC-145 (Photo Axel Dagallier)

Sa vitesse de croisière de 240 km/h permet de réduire le temps d'intervention d'environ 20 % par rapport aux alouette III. La boule située sur le nez de l'EC-145, appelée radôme, est un emplacement pour accueillir un radar météo. Ce radar est installé lors de la révision des 600 heures de vols de chaque hélicoptère.

L'EC-145 F-ZBPS sur le tarmac de la base de Lyon le 10/04/2011 (Photo Axel Dagallier)

L'EC-145 intégre également un VEMD (Vehicle and Engine Management Display), un écran affichant les différents paramètres moteurs comme la température des gazs, la pression de l'huile, la tension batterie, etc.

Tableau de bord de l'EC-145

Possédant un volume intérieur environ 4 fois supérieur à celui de l'alouette III, il a été conçu pour le chargement et le déchargement à l'arrière même rotor tournant.

Le volume intérieur de l'EC-145 est de près de 6 m³ (Photo Charles-Antoine Joséphine)

Les commandes initiales portaient sur 40 EC-145 dont 8 pour la Gendarmerie. Le premier exemplaire de la Sécurité Civile a été livré le 24 avril 2002 à Nîmes. Les premières bases à être équipées de l'EC-145 ont été les bases de Cannes, Montpellier et Marseille (bases situées à proximité du centre de maintenance de Nîmes). Le dernier exemplaire de l'EC-145 a été reçu le 19 mai 2005. Toutefois, la DGA a commandée, en décembre 2007, cinq EC-145 (trois fermes et deux en option) pour la Sécurité Civile.

Le dragon 69 sur le toit de l'hôpital cardiologique Louis Pradel de Bron le 13/04/2008 (Photo Charles-Antoine Joséphine)

La base hélicoptère de Lyon possède un seul hélicoptère de type EC-145. Le projet d'équiper la base d'un second hélicoptère à partir d'octobre 2007 a été abandonné. Il aurait s'agit d'un hélicoptère de type Ecureuil qui aurait été exclusivement destiné aux missions de police.

Caractéristiques techniques de l'EC-145

Equipements spéciaux (différents selon les bases)

Comparatif Alouette III / EC-145

DonnéeAlouette IIIEC-145Différence
Volume utile de la cabine1,5 m35,85 m3+390%
Capacité de transport (passagers)59+80%
Charge utile maximale (kg)9001290+43%
Charge maximale sous élingue (kg)7501500+100%
Vitesse de croisière (km/h)175240+37%
Distance franchissable (km)435510+17%
Capacité de treuillage (kg)170270+58%

Détail du treuil et de son dispositif d'éclairage (Photo Axel Dagallier)