Base hélicoptère de la sécurité civile de Lyon

L'alouette III

Comment parler de la Sécurité Civile sans évoquer le nom de l'alouette III ?

Alouette III de la Gendarmerie et de la Sécurité Civile de Lyon lors d'un accident de la route le 04/06/2003 (Photo Olivier Peguet)

Bien que critiquée par le bruit qu'elle génère, l'alouette III est très appréciée pour sa maniabilité, pour la visibilité exceptionnelle qu'offre son cockpit et surtout pour sa fiabilité. Elle a intégrée la Sécurité Civile le 14 juin 1962 avec la livraison par Sud Aviation de la SA 3160 n°1036 (F-ZBAL) et s'imposa rapidement comme la référence en matière de secours aérien notamment en montagne.

Bref historique de l'alouette III

L'alouette III dispose d'une capacité d'emport plus importante que l'Alouette II, elle est également équipée d'une turbine Artouste et permet le vol à vue (VFR) de nuit. Le premier vol de l'alouette III (SE 3160 n°001) dotée d'une turbine Turboméca Artouste de 870 ch a eu lieu le 28 février 1959. Le premier vol de la SA 316B, version modifiée de la SA 3160 (transmissions principale et arrière renforcées, augmentation de la masse maximale à 2200 kg et amélioration des performances en altitude) a eu lieu le 27 juin 1968. Par la suite, la plupart des SA 3160 ont été modifiées en SA 316B. La motorisation Astazou est venue plus tard, en 1967 pour la SA 319A puis en série à partir de 1970 avec la SA 319B.

Evacuation d'une personne à Lissieu (69) le 2518/06/2006 (Photo Nicolas Garet)

La Sécurité Civile a aujourd'hui entièrement réformé les alouettes III SA 316 B, ces dernières étant remplacées par des EC-145. En effet, la dernière alouette III de la sécurité civile en service a effectué son ultime vol le 24/08/2009 de la base d'Annecy à l'échelon central de Nîmes pour servir de pièces détachées à la Marine Nationale. L'alouette III F-ZBAN n'a elle pas eu le droit au même sort puisqu'elle a rejoint le musée de l'air et de l'Espace du Bourget le 16/05/2009.

Détails du tableau de bord de l'Alouette III (Photo Axel Dagallier - Janvier 2004)

Sa production en France a été arrêtée en 1975 après 1455 exemplaires construits.

Caractéristiques techniques de l'alouette III SA 316B

Hélitreuillage d'un grutier à la Cité Internationale de Lyon (69) le 25/11/2003 (Photo Olivier Peguet)