Base hélicoptère de la sécurité civile de Lyon

L'EC-145

L'EC-145 est la version C2 du BK-117, il a effectué son premier vol le 12 juin 1999. Cet hélicoptère de sauvetage des plus modernes du monde a été conçu afin de satisfaire à la demande de la Sécurité Civile et de la Gendarmerie en vue de remplacer les alouette III. Ce renouvellement de la flotte de la sécurité civile a été également motivé par les nouvelles normes européennes qui interdisent le survol des zones urbaines par des hélicoptères mono-turbine.

L'EC-145 F-ZBQE de la Sécurité Civile de Lyon le 15/08/2007 (Photo Axel Dagallier)

Cet hélicoptère multi-missions est une évolution commune de l'EC-135 et du BK-117: la partie avant pour l'EC-135 et la partie arrière pour le BK-117.

L'EC-145 dispose des derniers équipements technologiques: GPS, écrans LCD, pilote automatique 3 axes, treuil de 90 m avec dispostif d'éclairage et affichage de la longueur de câble déroulé, ... . La capacité de vol IFR (Instrument Flight Rules) et l'emploi de JVN (Jumelles de Vision Nocturne) permettent le vol tout temps et de nuit.

Détails du tableau de bord de l'EC-145 (Photo Axel Dagallier)

Sa vitesse de croisière de 240 km/h permet de réduire le temps d'intervention d'environ 20% par rapport aux alouette III. La boule située sur le nez de l'EC-145, appelée radôme, est un emplacement pour accueillir un radar météo. Ce radar est installé lors de la révision des 600 heures de vols de chaque hélicoptère.

L'EC-145 F-ZBPS sur le tarmac de la base de Lyon le 10/04/2011 (Photo Axel Dagallier)

L'EC-145 intégre également un VEMD (Vehicle and Engine Management Display), un écran affichant les différents paramètres moteurs comme la température des gazs, la pression de l'huile, la tension batterie,... .

Tableau de bord de l'EC-145

Possédant un volume intérieur environ 4 fois supérieur à celui de l'alouette III, il a été conçu pour le chargement et le déchargement à l'arrière même rotor tournant.

Le volume intérieur de l'EC-145 est de près de 6 m³ (Photo Charles-Antoine Joséphine)

Les commandes initiales portaient sur 40 EC-145 dont 8 pour la Gendarmerie. Le premier exemplaire de la Sécurité Civile a été livré le 24 avril 2002 à Nîmes. Les premières bases à être équipées de l'EC-145 ont été les bases de Cannes, Montpellier et Marseille (bases situées à proximité du centre de maintenance de Nîmes). Le dernier exemplaire de l'EC-145 a été reçu le 19 mai 2005. Toutefois, la DGA a commandée, en décembre 2007, cinq EC-145 (trois fermes et deux en option) pour la Sécurité Civile.

Le dragon 69 sur le toit de l'hôpital cardiologique Louis Pradel de Bron le 13/04/2008 (Photo Charles-Antoine Joséphine)

La base hélicoptère de Lyon possède un seul hélicoptère de type EC-145. Le projet d'équiper la base d'un second hélicoptère à partir d'octobre 2007 a été abandonné. Il aurait s'agit d'un hélicoptère de type Ecureuil qui aurait été exclusivement destiné aux missions de police.

Caractéristiques techniques de l'EC-145

Equipements spéciaux (différents selon les bases)

Comparatif Alouette III / EC-145

DonnéeAlouette IIIEC-145Différence
Volume utile de la cabine1,5 m35,85 m3+390%
Capacité de transport (passagers)59+80%
Charge utile maximale (kg)9001290+43%
Charge maximale sous élingue (kg)7501500+100%
Vitesse de croisière (km/h)175240+37%
Distance franchissable (km)435510+17%
Capacité de treuillage (kg)170270+58%

Détail du treuil et de son dispositif d'éclairage (Photo Axel Dagallier)